Main de Liszt

 
Les élèves de Liszt
 

Considéré comme le « roi des pianistes » lors de ses grandes tournées européennes, Franz Liszt a enseigné à de nombreux jeunes pianistes et compositeurs. Pendant plus de cinquante ans, de 1830 à 1886, des musiciens de toutes nationalités cherchèrent à côtoyer le « maître » et à recevoir son enseignement. Reconnu aujourd’hui comme le principal fondateur de la technique moderne du piano, Liszt enseigna toute sa vie. Au milieu de ses incessants changements de domicile et de fonctions, au milieu de ses voyages, l’enseignement demeure une des constantes de son existence artistique et sociale. La musicologie ne s’est pourtant jamais intéressée aux relations de Liszt et de ses élèves, ni même au contenu de son enseignement[1].

 De nombreuses questions concernant les élèves de Liszt, la nature de son enseignement et sa postérité se posent. Qu’est-ce qu’être « élève » de Liszt ? Qui furent les musiciens à vouloir recevoir son enseignement ? Quel était leur niveau technique ? Quel était le contenu des leçons ? Liszt cherchait-il à transmettre les clés techniques de sa propre virtuosité ? Quel rapport établissait-il entre la technique et l’interprétation ? Y eut-il une tradition pianistique lisztienne et qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Quelle est aujourd’hui la place de la technique lisztienne dans l’enseignement du piano?

Si un certain nombre de ces questions trouvent des réponses dans les souvenirs des élèves de Liszt, elles n’ont encore jamais fait l’objet d’une réflexion concertée. Permettant d’éclairer une facette peu connue de la carrière de Liszt, l’enseignement, elles amènent aussi à étudier son influence sur certains compositeurs contemporains. 

 Les communications du colloque Les élèves de Liszt visent à étudier un certain nombre de disciples, ceux qui laissèrent un nom dans l’histoire de la musique, ou ceux qui sont aujourd’hui plus méconnus. Il sera ainsi possible de mesurer les liens qui rapprochaient Liszt de compositeurs dont on ignore parfois qu’ils furent en relation avec le « roi des pianistes » (Tschaïkovski, Busoni, Albéniz, Saint-Saëns, etc.). S’intéresser aux relations de Liszt et de ses élèves, à leur formation et à leurs propres œuvres, permettra encore de répondre à des questions essentielles à notre connaissance de Liszt, mais aussi d’appréhender un des héritages musicaux les plus vastes et les plus controversés.




[1] Récemment se sont tenus deux colloques sur le thème de Liszt et la pédagogie. Ceux-ci n’ont abordé ni la question des élèves, ni celle de la réception de l’enseignement. En 1999, un colloque tenu à l’Académie de Villecroze était consacré à l’enseignement pianistique (Liszt pédagogue, 15-19 septembre 1999, dir. Claude Viala. http://www.academie-villecroze.com/publi_Liszt.php ).  En 2000, le colloque Franz Liszt and Advanced Musical Education in Europe (Budapest) était uniquement consacré aux relations entre le compositeur et quelques grandes institutions musicales européennes. En 2003, le festival de l’American Liszt Society (Franz Liszt Cultural Ambassador, Master Pedagogue, and Visionary) donnait notamment l’occasion d'entendre des oeuvres des compositeurs de la Neudeutsche Schule

Accueil
Colloque
Concerts
Activités pédagogiques
Renseignements
Presse
Liens